Efficacité

L’efficacité est quasi constante sur toutes les formes d’atteinte des glandes de Meibomius, elle ne l’est pas dans les formes liées à une atteinte isolée de la phase aqueuse, ou de la phase mucinique, ou lorsqu’il existe une surinfection associée qu’il faudra d’abord traiter.

Les résultats obtenus, avec une cohorte de 80 patients âgés de 21 ans à 90 ans, âge moyen 67 ans, sans sélection préalable et représentatifs de la patientèle « normale » d’un cabinet libéral, montrent une amélioration subjective considérable avec une satisfaction de l’ordre de 90 % dès les deux premières séances.